Le Grand Rendez-Vous

Daniel Marcon

Après la "traversée du désert" qu'ont constitué les travaux de voierie pour les professionnels des Halles et pour l'activité du Centre-Ville en général, nous sommes heureux de pouvoir annoncer à tous, la réouverture à la circulation des boulevards rénovés et embellis.
Aussi, avons-nous décidé de marquer l'événement par une matinée festive dans les Halles :
"Le Grand Rendez-Vous".

Vous trouverez les détails du programme en cliquant sur l'annonce.

Les Halles sont à bien des égards, un incontournable point de rendez-vous :
- Rendez-vous des nîmois depuis toujours, elles sont le lieu où s'échangent les petites et grandes nouvelles de la cité.
- Rendez-vous des saveurs : quel espace commercial offre à Nîmes autant de choix et de diversité.
- Rendez-vous des terroirs : les halles sont un haut lieu de découverte de l'authenticité des terroirs de nos régions.

Rendons leur hommage avec ce "Grand Rendez-Vous" et tournons joyeusement la page des travaux pour enfin bénéficier de leurs fruits : un centre-ville totalement rénové et un Tram-Bus opérationnel en centre ville pour le plus grand bonheur des amis des Halles.

Daniel Marcon,
Président du Comité des Halles

Agrillade ou plutôt
Aigrillage Saint-Gilloise

Ingrédients pour 4 personnes

Hachis : 500/600 g d’oignons ; 140/150 g de câpres ; 1 petite botte de persil ; 50 g de jambon blanc.

Pour la préparation : 1,5 kg de paleron de boeuf ou de taureau (ou toro) en fines tranches.
50 g de lardons ; 50 g de filets d’anchois à l’huile (s’ils sont au sel, ne pas ajouter du sel) ; 2 petits citrons* ; 4 feuilles de laurier ; thym ; poivre ; vinaigre ; huile d’olive.
*pulpe, jus et zeste. Eviter le blanc qui peut être amer.

Préparation 40-45mn

Dans une cocotte, on place une couche de tranches de paleron, sur laquelle on ajoute du sel, du poivre, du laurier, du thym, de l’huile d’olive, du vinaigre, du citron, des anchois, des lardons. Le tout en quantité raisonnable (on ne fait pas une infusion de thym par exemple). Puis on dispose une couche de hachis constitué d’oignons, de persil, de câpres et de jambon blanc (spécificité de la recette Riboulet). Et l’on recommence, couche de paleron, puis couche de hachis, et ainsi de suite jusqu’en haut de la cocotte.

On laisse la préparation au réfrigérateur au moins 12 heures.

On fait cuire, soit sur le feu (la préparation sera plus liquide), soit au four (180°/190°), la préparation sera plus sèche.

Nous, nous commençons par la plaque, et finissons au four. Cuisson entre 5 et 6 heures, suivant l’épaisseur des tranches de viandes.

On sert à la cuillère, avec du riz de Camargue.

NDLR
Le nom de cette recette a été modifié avec le temps, et l’utilisation généralisée de la langue française. Lorsque nos anciens n’avaient pas de réfrigérateur, pour garder de la viande ils avaient plusieurs solutions. L’une d’elle consistait à la faire « précuire » dans des produits aigres (aïgre en occitan).

Bien évidemment, après cuisson, plus question d’acidité, mais bien d’un bouquet de saveurs. A chacun sa recette. Celle-ci nous vient de Madame Riboulet, grand-mère d’Olivier Riboulet, éleveur de toros d’origine espagnole à Saint Gilles : la Ganaderia du Scamandre.

Recette offerte par Arlette Chavanieu de l’étal : Halles Auberge. Allée du Genièvre

Toutes les recettes

Samedi 3 décembre, après des mois de travaux, les amis des Halles se retrouvent pour fêter la réouverture des boulevards embellis. Lire l'article ...

Chaque vendredi, les Halles de Nîmes innovent avec les ateliers gourmets : les chefs des deux restaurants des halles vous révèlent les petits secrets de leurs recettes favorites … Lire l'article ...

On dit qu’à l’origine, une nîmoise eut l’idée de broyer dans son mortier de pierre la morue avec l’huile d’olive de nos garrigues. Lire l'article ...

Suivez nous sur Facebook !